Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 23:38

 

Aujourd'hui, la journée a été riche en émotions fortes

pour toutes les femmes qui portent des prothèses mammaires ...

 

L'INCa a publié un rapport concernant un type de cancer spécifique des femmes porteuses d'implants mammaires (ici)

Ce "lymphome anaplasique à grande cellules" est connu, on ne le découvre pas aujourd'hui. J'avais déjà fait un article sur ce nouveau cancer en octobre 2011 (ici). La nouveauté c'est que le nombre de cas a augmenté de façon significative depuis 4 ans.

 

Pas de panique inutile, ce cancer reste extrêment rare ... Il faut seulement rester vigilante et se soumettre a des contrôles réguliers, surveiller toute inflammation, gonflement du sein ou tout autre anomalie.

 

Ne vous précipitez pas chez votre chirurgien, il n'est pas envisagé de recommmander des explantations préventives parfaitement inutiles dans ce cas. De plus, ce serait prendre des risques au vu de la probabilité très faible d'être atteinte de ce cancer. 

 

L'ANSM a publié des recommandations (ici), le ministère de la santé, un communiqué de presse (ici) et des "questions-réponses" sont sur le site du ministère (ici).

La Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire a émis un avis (ici)

Lee Directoire Professionel des Platiciens a aussi publié un communiqué (ici). Ils rappellent l'importance d'une surveillance régulière pour toutes les porteuses de prothèses mammaires. 

 

Il n'en reste pas moins que cette publication nous rappelle aux bons souvenirs de nos autorités de santé et qu'un comité de suivi est programmé ... ENFIN ... pour le mercredi 25 mars !  

Je vous rappelle que le dernier date de janvier 2014 ! (ici)

 

Rien que pour cela, c'est une excellente chose ...

 

L'ANSM a suspendu le financement de l'étude Lucie qui devait suivre 100 000 femmes porteuses, ou ayant porté des implants mammaires, sur 10 ans afin d'étudier l'impact de ces dispositifs sur la santé des femmes. (ici)

 

Plus que jamais, l'étude Lucie doit être poursuivie (ici

 

Elle seule permettra de dire si les prothèses mammaires présentent des risques pour la santé. En effet, ce lymphome peut se développer de nombreuses années après l'implantation, peut-être que d'autres complications seront révélées par cette enquête épidémiologique. 

 

Personnellement, je souhaite que nos autorités de santé fassent preuve de bon sens en proposant un moratoire sur les implants mammaires tant qu'elles ne pourront pas nous assurer que nous ne prenons pas de risques supplémentaires.

 

Au vu de ce que j'ai subi (ici) et de tout ce que j'ai appris en 5 ans sur ces dispositifs médicaux, si c'était à refaire, je refuserai une reconstruction par prothèse.

 

Quant aux femmes qui optent pour la chirurgie esthétique, il est primordial qu'elles soient très bien informées de TOUTES les complications possibles ainsi que du fait de devoir être réopérées à intervalles plus ou moins rapprochés (pour changer les prothèses ou pour toutes autres complications : rupture, coque, inflammation, infection ...)    

 

J'attends avec impatience le comité de suivi de mercredi prochain dont je ne manquerai pas de vous faire un compte-rendu.

 

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

GAUTHIER 16/04/2015 23:52

bonjour, encore merci pour votre vigilance et votre communication qui n'a jamais failli depuis toutes ces années. J'ai malheureusement appris la mauvaise nouvelle du risque imputé aux prothèses Allergan. C'est la marque des implants qui m'ont été posés après avoir été explantée de 2 prothèses PIP éclatées. Aujourd'hui je ne souhaite plus qu'une chose, qu'on me les retire le plus vite possible.. Je souhaiterais savoir si vous pourriez me recommander un chirurgien pratiquant le DIEP. Je n'ai pu avoir de RV avec celui dont on m'avait parlé que pour le mois d'août, et je voudrais éviter cette longue attente tout en étant sûre que je vais voir un chirurgien fiable car mon cas est assez lourd en raison de séquelles abdominales d'une autre opération. Merci d'avance cordialement

Victime de prothèses PIP 17/04/2015 10:26

L'avis de la Haute Autorité de santé sur le DIEP de juillet 2011, en cours d'actualisation

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-08/avis_reconstruction_du_sein_technique_diep_2011-08-02_16-31-44_124.pdf

Victime de prothèses PIP 17/04/2015 10:24

Bonjour,
Je comprends votre angoisse, mais ne paniquez pas, ce risque est extrêmement faible ... Sans signe annonciateur d'une inflammation ou d'une douleur inhabituelle, vous avez le temps.
Difficile de vous dire sans savoir de quelle région vous êtes ;)
Sinon, vous pouvez chercher sur améli un professionnel de votre région qui pratique cet acte
http://ameli-direct.ameli.fr/
Acte à rechercher est le : QEMA020 Reconstruction du sein par lambeau cutanéograisseux libre à pédicule perforant de
l'abdomen [lambeau DIEP [deep inferior epigastric perforator]] avec anastomoses vasculaires
.Si vous n'y arrivez pas, n'hésitez pas à me recontacter.
Joëlle

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 339

Visiteurs uniques : 165 779

Pages vues : 367 867

Commentaires : 1438