Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 21:59

 

Comme chaque année, octobre rime avec dépistage du cancer du sein

 

Et comme chaque année, les discussions reprennent sur l'utilité et les bénéfices, voire les risques de ce dépistage.

 

Pour les partisans, pourquoi le limiter aux femmes de 50 à 74 ans alors que le nombre de femmes jeunes touchées par ce cancer augmente chaque année.

D'ailleurs, dès le printemps prochain, la ministre de la santé vient d'annoncer la prise en charge à 100% des examens pour les jeunes femmes à risque. (ici

 

Les détracteurs affirment que trop de femmes sont dépistées et traitées pour des cancers qui ne se seraient pas développés, qu'un certain nombre de cancers seraient radio-induits, donc provoqués par les examens radiologiques.

Le Docteur Dupagne, médecin du Web2.0, publie ces chiffres qui font réfléchir : Sur 1000 femmes dépistées par mammographie, 200 sont inquiétées à tort, 10 sont traitées pour rien et 1 est sauvée !

 

L'Institut National du Cancer, INCa, vient de publier des réponses aux questions sur le dépistage ... Ses avantages et ses inconvénients (ici)

 

Une autre vision développée (ici

 

Le taux de participation au dépistage stagne depuis 2008 autour de 52% de la population invitée.

Cette constatation a conduit le ministère de la santé a mandater l'INCa pour une large concertation sur ce dépistage et les moyens de l'améliorer.

 

3 grands thèmes pour cette étude : Intérêt et limites du dépistage, son organisation et un débat. Un comité d'orientation aura la charge d'analyser les réponses et de rédiger un rapport avec des recommandations sur la politique de dépisatge du cancer du sein.(ici

 

 

 

 

Vous avez jusqu'au 15 mars 2016 pour apporter votre contribution à cette large concertation, cliquez ici pour participer.

 

Lorsque j'ai commencé à travailler dans les laboratoires d'anatomie pathologique, je voyais arriver des seins avec des tumeurs grosses comme des pamplemousses ... On ne voit plus çà aujourd'hui et heureusement. Le dépistage permet de détecter des tumeurs très petites et avant qu'on ne puisse les palper.

Personnellement, mon cancer a été dépisté à 7 mn de diamètre et était si profond que je ne sentais absolment rien.

 

Chaque femme doit rester libre de sa décision, mais elle doit la prendre en toute connaissance de cause et après avoir été bien informée ... Par des professionnels compétents et pas par des magazines féminins ni par des forums qui colportent tout et n'importe quoi.

 

Personne ne doit juger ni culpabiliser, chacune est libre de disposer de son corps et de prendre les décisions qui lui semblent justes pour elle.

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 339

Visiteurs uniques : 165 884

Pages vues : 368 016

Commentaires : 1438