Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 23:46

Lymphome anaplasique à grandes cellules

associé à un implant mammaire LAGC- AIM

 

La FDA, agence sanitaire américaine, vient de publier un article qui recense 359 cas de ce lymphome anaplasique à grandes cellules dont 9 décès au 1er février 2017. (ici)

A noter que ces études sont basées sur des déclarations et peut-être inférieures à la réalité.

En décembre 2016, l'Australie a dénombré 51 cas dont 3 décès (ici) et en France, nous sommes à 32 cas dont 2 décès.

L'agence australienne, TGA, a estimé le risque de développer ce LAGC-AIM entre 1-sur-1000 et 1-sur-10.000 femmes avec des implants mammaires.

Pour celles qui ne lisent pas l'anglais, 2 articles en français. (ici) et (ici)

Ce lymphome est décrit depuis 2008, et la FDA a commencé à s'y intéresser en 2011. (ici). Je vous en parlais dans un précédent article. (ici)

L'Agence nationale de la sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) a demandé aux fabricants d'implants mammaires texturés d'effectuer des tests de biocompatibilité (tests pour déterminer comment les tissus vivants réagissent aux implants texturés) et de signaler leurs résultats en un an. (ici)
 

 

Concrètement, qu'y a -t-il de nouveau ?

 

Sur les 359 cas documentés aux USA, 231 rapports incluent la nature de l'implant et 312 le contenu.

Il se confirme que ce lymphome soit le plus souvent associé à des implants texturés 203 cas, qu'à des prothèses lisses, 28 cas.

Le contenu ne semble pas influer sur l'apparition de ce lymphome, 186 cas avec des prothèses remplies de silicone et 126 remplis de solution saline.

 

Quelles recommandations ?

 

Cependant, compte tenu de la rareté de ce cancer, la FDA et l'OMS ne recommandent pas d'explantation préventive en l'absence de signe clinique ou radiologique.

En France, l'INCa, Institut National du Cancer, ne préconise pas non plus le retrait, mais une surveillance normale pour toute porteuse de prothèses mammaires.

Une sur représentation de la marque Allergan est signalée en France. (ici)

Cette information concernant les marques de prothèses n'est pas donnée dans les autres pays.

Devant tout symptôme anormal, épanchement, douleur, augmentation du volume du sein, masse, ulcération de la peau, il est prudent de consulter, de pratiquer une échographie voire une IRM.

 

Traitements

 

La plupart du temps, l'explantation avec capsulectomie suffit, cependant certaines femmes ont du subir une chimiothérapie et/ou de la radiothérapie.

 

 

Rappels

 

Cette actualité souligne l'importance d'une information préalable sur le risque de ce cancer lié aux prothèses avant toute implantation.

Une surveillance annuelle est indispensable et une consultation en présence de tout signe anormal. Soyez vigilantes.

Une déclaration de matériovigilance est à faire devant tout évènement indésirable lié aux implants. En France, à l'ANSM, (ici), à l'étranger, à vos autorités de santé.

 

 

Article écrit par Victime de Prothèses PIP

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 340

Visiteurs uniques : 168 200

Pages vues : 371 485

Commentaires : 1442