Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 05:01

         assemblée nationale  sénat

 

Enfin nos politiques réagissent et semblent prendre le scandale sanitaire

des prothèses mammaires frauduleuses PIP à bras le corps !

 

Il faut dire que cette affaire de santé publique dépasse largement nos frontières.

 

La société Poly Implants Prothèses était devenue le troisième producteur mondial et agréé en France y compris dans les centres anticancéreux.  80 % de ces prothèses étaient vendues dans 65 pays. On estime que 400 000 à 500 000 femmes seraient aujourd’hui concernées dans le monde.

 

Xavier Bertarnd, ministre de la santé a demandé un rapport détaillé à la Direction Générale de la Santé, DGS, et à l'Agence de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, l'AFSSAPS.

 

Chantal Jouanno, sénatrice et ancienne ministre, a demandé la création d'une mission d'enquête parlementaire. 

 

Cette mission, si elle est créée, et elle le sera sûrement, puisque Xavier Bertrand y est également favorable, réunira des députés et des sénateurs qui enquêteront sur cette affaire de santé publique.

 

J'encourage chaque Victime concernée par cette fraude sans précedent,

à contacter son député et son sénateur

afin de lui demander de relayer nos doléances. 

 

Nous sommes en période électorale, c'est le moment de nous rappeler à leurs bons souvenirs !

 

Afin de les identifier et d'avoir leurs coordonnées, suivez les liens : 

Pour les députés,  pour les sénateurs.

 

Ce que nous demandons

 

- Que les associations de Victimes soient entendues par cette mission parlementaire

 

- La reconnaissance de notre statut de Victime de cette fraude.

 

- La prise en charge de TOUTES les Victimes.

 

- La création d'un fond de garantie.

En effet, vu l'ampleur de cette crise sanitaire et la difficulté à identifier un ou des responsables solvables, nous ne pouvons plus attendre.

La justice est malheureusemnt très lente, 18 mois après la découverte de cette fraude, le responsable, Jean Claude Mas, est identifié, a reconnu les faits et n'est toujours pas mis en examen !

"Le Fond de garantie national est la solution la plus juste pour les victimes et la plus sécurisante pour leurs indemnisations".


- De vrais contrôles sur toute la chaîne, de l'autorisation de mise sur le marché en passant par la fabrication et la distribution jusqu'à l'implantation de TOUS les dispositifs médicaux. 

 

- Un suivi épidémiologique de TOUTES les femmes porteuses de ces implants, car aujourd'hui, aucun lien n'est avéré entre ces prothèses et les cas de cancer, mais dans les années à venir ... personne n'est capable de nous le garantir .

 

 

Je me suis inspiré de cet article complet pour écrire. 

 

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Victime de prothèses PIP 28/01/2012 14:52

Merci de me dire si vous avez fait des courriers à vos élus et surtout si vous avez eu des réponses.

Personnellement, je l'ai fait. Pas de réponse de mes élus, mais j'ai également contacté tous les responsables des groupes parlementaires et là j'ai eu des réponses.

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 338

Visiteurs uniques : 164 852

Pages vues : 366 555

Commentaires : 1438