Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 05:48

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSAesfgC2FDq-rMIM5Rv9tKffXrEnb_H1igfC8tV8yqap5D_jL5PQ


Hier, l'AFSSAPS a renforcé ses recommandations pour les femmes porteuses d'implants mammaires PIP suite à la déclaration d'un cancer du sein chez l'une d'elles.

 

Or, l'adénocarcinome est le type de cancer du sein le plus répandu chez les femmes, 95% des tumeurs malignes du sein.

Aujourd'hui, on considère qu'une femme sur 9 en sera atteinte.

 

D'autre part, 500 000 femmes seraient porteuses de prothèses mammaires en France.

Statistiquement, il est donc probable que des porteuses d'implants mammaires développent un jour un cancer du sein.

 

Dans leur dernier communiqué, (voir ici), les chirurgiens déclaraient :

"De nombreuses coïncidences vont survenir chez les 30 000 patientes ayant eu des prothèses PIP : 1 sur 10 développera un cancer du sein (comme le reste de la population), d’autres auront des maladies cardiovasculaires ou des accidents de la circulation. Il conviendra de remettre tous ces évènements ou accidents de la vie en perspective avec la population normale dans le cadre d’études de cohorte, sans diaboliser de façon outrancière et non scientifique ces évènements associés aux patientes porteuses ou anciennes porteuses de prothèses PIP."

 

Toutes les études scientifiques faites à ce jour, n'ont jamais établi de lien de cause à effet entre les prothèses mammaires et la survenue d'un cancer du sein.(voir ici)

 

Il serait intéressant, que les femmes qui portaient des prothèses mammaires, quelque soit la marque et le type d'implant, (pré-remplis de sérum physiologique, de silicone ou d'hydrogel) avant de déclarer un cancer du sein, se fassent connaître afin de faire une véritable étude et voir s'il y a corrélation ou pas.

 

Même si vous avez des doutes et que vous pensez que l'on vous ment, c'est tout à fait légitime, seules des expertises médicales pourront attester du lien de causalité.

 

Mesdames, même si votre médecin vous a dit, et c'est le plus probable, que votre cancer n'était pas lié à vos prothèses, manifestez-vous.

 

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Victime de prothèses PIP 31/12/2011 18:25

Bonsoir,

Je comprends que vous vous posiez ces questions, mais à ce jour, aucune preuve scientifique ne relie ces prothèses à l'apparition de cancer.

Les autorités sanitaires vont mettre en place une enquête épidémiologique afin de suivre les femmes porteuses de PIP.

Malheureusement les récidives ne sont pas toujours prévisibles.

Nous resterons vigilantes.

NOVI 30/12/2011 00:12

Changement de prothese et recidive de cancer : existe t il des liens ?

Bonsoir
En mars 2011, j'ai fait changer mes prothèses dont la PIP posee en 2007 par précaution
le médecin chirurgien oncologue est venu me voir dans ma chambre et m'a dit que la prothèse PIP était rompue. qd il m'a vu ensuite en post op, il m'a  dit que non... il ne savait plus mais il
a noté que non... ensuite cela m'a coûté au moins 400 ou 500 euros car la mutuelle n'a pas pris en charge les dépassements d'honoraires
et pour finir le tout, et SURTOUT je fais une récidive depuis octobre sous le bras...
j'avais été à Curie  fin septembre, où suite à la palpation on m'a dit que j'avais maintenant moins de risques qu'une femme normale d'avoir un cancer. 10 jours après, sous la douche, je sens
une boule comme un petit oeuf sous le bras. c'était reparti
j'ai un traitement de 6 cures de 3 chimios hebdomadaires.
je ne sais plus que penser et je me demande si cette récidive pourrait etre en lien  avec le retrait de la PIP (zone fragilisée et flambee de cellules cancereuses en dormance ??? ou si la
prothèse était rompue réellement.
les médecins  questionnes disent qu'il n'y a aucun lien, moi je demande juste qu'on fasse des stats et que l on reste vigilants.
Je parlerai plus tard de toutes les questions que cela me pose... Mais je souhaitais faire un premier pas vers l énonciation de mon cas.

Victime de prothèses PIP 28/12/2011 00:01

Est-ce de l'ironie ? ...Je ne comprends pas très bien le sens de ce commentaire !

Heureusement que non, aucun rapport établi entre les prothèses et le sur-risque de cancer.

resiliation mutuelle 26/12/2011 14:41

30000 femmes ont implantés un implant mammaire de PIP, c'est à dire que ces 30000 femmes cours actuellement le risque d'avoir le cancer de sein. dommage!

Victime de prothèses PIP 12/12/2011 12:51

Petit rectificatif du Dr Boucq ...

"Docteur Denis BOUCQ

‎1 femme sur 9 pourra malheureusement être atteinte d'un adénocarcinome du sein à un moment ou un autre de sa vie

Cette maladie représente ainsi un quart des cancers chez la femme .En outre ,15% des femmes qui ont eu ce cancer sur un sei
n feront un cancer sur l'autre sein .

Ceci signifie que sur 30 000 implantées de prothèses PIP au minimum 3 300 présenteront cet adénocarcinome sans que l'on puisse incriminer les prothèses PIP.
La plus grosse accusation que l'on puisse faire contre cette abominable escroquerie est le taux de rupture inadmissible de10 % avec les conséquences chirurgicales d'une extraction parfois difficile
si la rupture n'est pas diagnostiquée précocement.

Attention aux faux négatifs des mammo et écho rassurantes
à tort !!! .
Pour le principe de précaution vis à vis du silicone (même si l'on ne peut pas dire aujourd'hui s'il est nocif pour la santé ) et surtout pour la facilité du geste chirurgical, demandez à votre
chirurgien de faire un retrait préventif de vos prothèses PIP dans un délai de 2 à 3mois maximum s'il y a une suspicion de rupture et de un à deux ans maximun s'il n'y a pas de suspicion de rupture
mais en faisant alors dans l'attente de l'explantation programmée une échographie tous les 3 à 6 mois..."

chantal 11/12/2011 16:33

C'est 1 femme sur 8, et non pas 8/10? Pour moi ce Chirurgien fait office de charlatanisme! Tout d'abord, c'est celui qui a pris 8000.00 euros à Edwige pour ses multiples opérations , et la soeur de
celle-ci le tient pour responsable de ne pas avoir su la débarasser du silicone répandu dans toute la loge protéique. Ce médecin porte plainte aujourd'hui contre PIP, car il est responsable de ne
pas avoir envoyé sa cliente, chez un chirurgien capable de nettoyer correctement la silicolose massive d'Edwige.

Victime de prothèses PIP 11/12/2011 14:25

Voici un commentaire publié sur facebook par le Dr Boucq, chirurgien esthétique niçois:

Denis Boucq

‎"8 femmes sur dix malheureusement présenteront un adénocarcinome du sein

Ceci signifie que sur 30 000 implantées de prothèses PIP au minimum 3000 présenteront cet adénocarcinome sans que l'on puisse incriminer les protèses PIP

La plus grosse accusation que l'on puisse faire contre cette abominable escroqureie est le taux de rupture inamissible de 10 % avec les conséquences chirurgicales d'une extraction parfois difficile
si la rupture n'est pas diagnostiquée précocement

Attention aus faux négatifs des mammo et écho rassurantes à tort

Pour le principe de précaution vis à vis du silicone même si l'on ne peut pas dire aujourd'hui si il est nocif pour la santé et surtout pour la facilité d'un geste chirurgical facile, demandez à
votre chirurgien de faire un retrait préventif de vos prothèses PIP dans un délai de 2 à 3mois maximun s'il y a une suspicion de rupture et de un à deux ans maximun sans suspicion de rupture mais
en faisant alors dans l attente de l'explantation programmée une échographie tous les 3 mois"

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 338

Visiteurs uniques : 164 852

Pages vues : 366 555

Commentaires : 1438