Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 14:00

PIP-explantee.jpg

 

Information de dernière minute ...

 

Le procureur de Marseille vient de démentir l'annonce faite ce matin par Maître Courtois concernant les tests du gel PIP sur les souris. (ici)

Est-ce un revirement du parquet dû aux réactions des Victimes ou une "manoeuvre" de l'avocat pour refaire parler de cette affaire ? ...


 





 

La juge d'instruction Annaïck Le Goff, chargée de l'instruction de la procédure pour "blessures et homicides involontaires" vient de débloquer un million d'euros pour tester le gel de 10 prothèses explantées de la poitrine de femmes sur 10 souris. (ici)

 

Que cherche t-elle ?


A prouver la toxicité du gel pour les femmes qui ont porté ces prothèses.

Dans l'absolu, c'est une bonne idée, il sera possible de montrer la réaction du corps face à ces produits industriels et non médicaux ... Mais, un million d'euros est une somme importante pour seulement 10 prothèses sachant que des milliers de prothèses ont été implantées.

 

Que sait-on aujourd'hui ?

 

Lors du procès pour "tromperie aggravée" en avril et mai 2013, la preuve a été apportée que les composants de ce gel frauduleux étaient "toxiques et irritants mais non mutagènes"  ...

En clair, ce gel n'était pas approprié pour être implanté dans des corps humains, provoquait des réactions inflammatoires importantes et des retards de cicatrisation mais ne présentait aucun risque d'induire un cancer.


Ces premiers tests avaient été fait à partir de prothèses saisies dans les stocks de l'entreprise au moment de la découverte de la fraude en mars 2010. Ces dispositifs n'avaient pas été en contact avec des organismes humains auparavent et on ne pouvait pas objectiver les interactions avec les fluides du corps.

 

Autre information donnée lors de ce procès, le processus de fabrication variait très souvent, certains collaborateurs ont même parlé de dosage des composants "à la louche" ... Il est donc difficile d'envisager que 10 prothèses vont être représentatives de la production sur plus de 10 ans. 

 

Ces résultats vont-ils vraiment apporter quelque chose ?

 

La défense aura vite fait de contester les résultats et de dire qu'ils ne prouvent pas que toutes les prothèses étaient toxiques.

 

Or, le prix de ces tests est tel qu'il n'est pas envisageable de les réaliser pour toutes les prothèses explantées.

 

Personnellement, et je ne pense pas être la seule, cette somme énorme aurait pu être utilisée pour alimenter un fond d'indemnisation pour les Victimes de cette fraude. Il faut se souvenir que c'est le seul scandale sanitaire a ne pas en avoir bénéficié jusqu'à aujourd'hui !  

 

Par contre, l'enquête de suivi sur 10 ans de toutes les porteuses de prothèses mammaires toute marque confondue, est à mon avis, plus intéressante et apportera beaucoup plus d'informations sur les effets néfastes de ce gel.

Je rappelle à cette occasion, l'importance pour TOUTES les porteuses de prothèses mammaires d'y participer. (Enquête Lucie

 

Rappel 

 

Nous sommes à plus de 4 ans de la découverte de ce scandale, c'était en mars 2010, un premier procès pour "tromperie aggravée" a eu lieu, il y a plus d'un an, nous n'avons toujours pas de date pour le procès en appel.

L'instruction de la procédure pour "blessures et homicides involontaires" n'est pas terminée, donc encore loin d'être jugée.

 

La juge Annaïck Le Goff est déterminée et vient de mettre en cause 3 anciens cadres de PIP dont l'absence sur le banc des accusés lors du premier procès avait été dénoncée. (ici)

 

 

Mais, ces tests vont encore ralentir la justice ...

Or, près de 300 000 femmes dans le monde attendent des réponses à leurs questions et surtout des indemnisations !

 

 

Les auteurs de cette fraude sont insolvables et même si la villa de Jean Claude Mas a été saisie, (ici) ce ne sont pas les Victimes qui en profiteront.

 

L'assureur Allianz ne veut pas payer (ici), la responsabilité du certificateur TÜV a été écartée (ici)

 

Cette affaire mondiale, 65 pays concernés, est partie pour occuper la justice pour une décennie au moins ... Nous ne pouvons pas attendre indéfiniment ce qui finira par se produire ... C'est l'état français qui va devoir payer via les organismes d'indemnisations ! (ici) et (ici)

 

ll faut bien sur saluer le travail de la juge d'instruction, mais ce que nous attendons c'est un procès rapide et clair qui dénonce toutes les malversations dans cette affaire, qui explique comment cette fraude a pu se produire afin que des mesures soient prises pour éviter une nouvelle escroquerie de cette ampleur et surtout que TOUTES les Victimes soient reconnues et leurs préjudices indemnisés.

 

 

Article écrit par Victime de porthèses PIP

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Épilation définitive 11/12/2014 12:13

Suite à diverses plaintes déposées par les victimes qui ont conduit à la condamnation à quatre années de prison du fondateur de l’entreprise d’implants mammaires non conformes, la justice souhaite
faire quelque chose. Les tests des produits, notamment le gel PIP doivent être effectué sur des souris. Cela pourra vérifier que le produit est conforme à la santé et à l’hygiène et ne pourra pas
nuire à la santé ni à l’esthétique de la patiente.

Victime de prothèses PIP 12/12/2014 19:30



Bonsoir,


Ces tests vont coûter très chers et n'apporteront rien de plus ...


Toutes les prothèses sont différentes, aucune ne contient la même chose et il est impossible de tester toutes les prothèses.


Il est plus important de participer à l'anquête de suivi Lucie menée par l'INSERM qui va nous suivre pendant 10 ans ... Nous saurons ce que ces prothèses nous ont induit dans nos organismes et
chacune aura la preuve que c'est bien du à ces dispositifs.


Je vous engage à y participer et à faire participer un maximum de femmes.


https://lucie.voozanoo.net/scripts/authentify.php?test_cookie=1


Joëlle


 


 



GUERIN Jacquelne 24/11/2014 16:58

bonjour à toutes et merci - j'ai eu l'implantation d'une prothèse Inamed le 26.03.2007 - sur ma demande insistante le chirurgien m'a fait envoyer la carte d'identité de la prothèse - est-ce
intéressant et devrais-je participer à l'étude ?
à nouveau merci
salutations distinguées
mme j. guerin

Victime de prothèses PIP 24/11/2014 21:17



Bonsoir Jacqueline,


Oui, bien sur ... Cette enquête de suivi concerne TOUTES les femmes qui portent ou ont porté des prothèses mammaires quelle que soit la marque.


Il est important de participer pour analyser l'impact de ces dispositifs médicaux sur nos organismes.



Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 338

Visiteurs uniques : 163 841

Pages vues : 364 977

Commentaires : 1429