Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 14:57

Victimes PIP, à la suite du premier procès qui devrait reconnaître la fraude et notre statut de victimes, certaines d'entre nous aurons à se soumettre à une expertise médicale afin de qualifier et de quantifier les préjudices subis.

Il y a quelques temps, je vous ai parlé dans deux précédents articles de l'expertise médicale et du rapport qui en découlait. :0038:

Je vous expliquais l'importance de préparer cette expertise ainsi que celle d'y être assistée par un médecin conseil et/ou un avocat. 

 

Marie, une victime PIP, est passée par cette épreuve, elle m'avait expliqué sa souffrance après et je lui avais demandé d'écrire son témoignage, afin que d'autres ne subissent pas la même humiliation. :0081:

 

Elle a mis 6 mois à écrire ce témoignage ... je vous laisse le lire... :0040:

 


Bonjour, je m’appelle Marie, j’ai 48 ans, je suis mariée et j'ai 4 enfants.

C'est à la suite d'une méningite, j'avais perdue 14 kg, que j'ai décidé d'avoir des prothèses. 

J’ai passé une expertise médicale en janvier dernier, Joëlle m’avait demandé d’apporter mon témoignage depuis plusieurs mois, mais je n’avais pas le courage de le faire, maintenant que la date du procès approche, ,je suis prête, car je ne veux pas que d’autres personnes vivent la même expérience.

J’ai à la fois porté plainte contre le médecin qui m’a opérée et contre PIP : contre mon médecin, parce qu'il m’a posé 2 fois des PIP et j’ai du être réopérée 2 fois.

J’ai donc été convoquée à Paris par un expert (chirurgien esthetique).

Avant l’expertise j’ai recontacté  mon assurance, dans le cadre de ma protection juridique, pour être accompagnée par un avocat, on m’a répondu qu’un avocat était inutile, 1ère erreur n’y allez jamais seule ! :0094:

L’assurance avait déjà dépensé 1600 € pour l’expertise, elle n’avait pas envie de dépenser un sou de plus,

J’y suis donc allée avec mon mari et là quelle surprise en arrivant, mon médecin était là accompagné de son avocat et de son assureur, ainsi que les représentants de PIP : c'est-à-dire un avocat ainsi que 2 assureurs, tout ce petit monde s’est éclipsé avec l’expert dans le couloir pour se réunir quelques instants (alors que l’expert n’avait pas le droit, il me semble, de rencontrer l’une des parties avant) et nous sommes rentrés dans le bureau.

Je pensais que j’allais être considérée comme une victime, mais j’avais tout faux, l’expert  m’a posé toute une série de questions, à chaque fois j’ai voulu répondre en toute bonne foi, j’ai même minimisé les conséquences, et l’expert concluait mes réponses en me faisant comprendre que lorsque l’on fait de la chirurgie esthétique, on ne vient pas se plaindre après. :0012:

Ensuite est venu le moment de l’examen medical, il m’a examinée, mon medecin était présent aussi ainsi qu’une troisième personne, il a pris des photos, fait des commentaires du style «vous avez fait un très bon travail dr….» «les cicatrices sont très belles»...

Je me suis sentie humiliée, salie pendant cet examen, j’avais l’impression d’être un objet, il était clair que le médecin expert  n’était pas impartial, à la fin de l’expertise qui a duré 1h30 à peu près, ils se sont tous congratulés et moi et mon mari sommes partis têtes baissées sans que l’on ne nous dise au revoir. :0001:

Le lendemain de l’expertise, je suis restée à la maison toute la journée, je n’ai pas pu allé travailler et j’ai pleuré toute la journée.  :0021:

D’habitude, je ne me laisse pas abattre facilement, mais là j’ai été humiliée, salie ... si je devais repasser une expertise demain, je serai incapable d’y retourner.

J’ai mis plusieurs mois à essayer d’oublier, quand les expertises contre PIP commenceront, n’y allez pas la fleur au fusil, ces gens là ne sont pas là pour être compatissants, ils sont là pour minimiser les faits et voire même retourner la situation contre vous, encore une fois n’y allez pas seules !

 


 

La lecture de ce témoignage fait froid dans le dos ... Marie n'a rien d'une "blonde écervelée" qui a fait de la chirurgie esthétique pour ressembler à une bimbo ... elle est mariée, a 4 enfants, est chef d'entreprise, sa décision de se faire implanter des prothèses mammaires a été longuement réfléchie. Elle ne souhaitait que retrouver un corps acceptable abîmé par la maladie.

 

Plusieurs choses sont inacceptables au vu  de ce témoignage : 

- L'expert n'a pas expliqué les règles aux participants

- L'expert n'a pas respecté les règles : pas d'entretien avec l'une des parties avant l'expertise

-  L'expert n'a aucune remarque à faire au cours de l'examen médical

- L'expert n'est là que pour relater des faits, constater, pas pour juger

- L'assureur de Marie ne l'a pas assisté au cours de cette expertise

- L'assureur de Marie ne lui avait pas expliqué ce qui l'attendait

- Marie pensait avoir en face d'elle un médecin qui comprendrait, or l'expert n'est pas médecin pendant l'expertise, il n'est qu'un "technicien médical" qui doit en toute impartialité éclairer le juge qui prendra la décision finale

- Marie a été considérée comme un objet, humiliée, culpabilisée et est partie honteuse, tête baissée

- De plus, ce qu'elle ne dit pas, c'est que l'avocat, désigné par son assurance et qui ne s'est pas déplacé pour l'assister, n'a pas été capable de rédiger les remarques nécessaires pour contester le rapport d'expertise 

 

Tout ceci est inadmissible ... Marie ne veut plus se battre, même si l'expertise et le rapport méritent d'être contestés, elle ne veut pas subir une contre-expertise et on la comprend. De plus cette contre-expertise serait à ses frais ! 

 

Mesdames, surtout préparez vous et entourez vous de gens compétents pour vous assister lors de cette expertise médicale.

 

N'acceptez pas le médecin ou l'avocat proposé par votre assurance, mais contactez des associations de victimes qui vous indiquerons les médecins de recours et les avocats spécialisés dans le domaine des préjudices médicaux.

 

Quant à Marie, je voudrais la remercier et l'assurer de tout mon soutien. Elle est victime et a mis du temps à admettre qu'elle n'était coupable de rien, qu'elle n'avait rien à se reprocher. :0004:

Je suis vraiment désolée de ce qu'elle a subi, d'autant plus qu'à cause de cette épreuve, elle a baissé les bras. Si seulement, elle pouvait par ce témoignage et vos messages de soutien retrouver sa dignité et la force de se battre, j'en serais très heureuse. :0031:

 

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP


Partager cet article

Repost 0
Victime de prothèses PIP - dans Plainte
commenter cet article

commentaires

Victime de prothèses PIP 29/06/2013 11:45

Marie, la façon dont s'était passée votre expertise, le résultat n'est pas étonnant. Les assureurs ne se mangent entre eux.

Par contre, celles qui seront demandées par la juge d'instruction seront faites dans les règles et il est très important d'y aller. C'est sur cette expertise que sera basée la reconnaissance de vos
préjudices ainsi que leur indemnisation.

Il faudra juste être patiente, ce nouveau procès pour blessures et homicides involontaire n'aura lieu que dans quelques années ... 6 à 8 ans malheureusement.

marie durand 29/06/2013 06:19

voilà, après 3 années de procédure,le verdict est tombé,je suis déboutée,dégoutée surtout,mais pas surprise, suite à cette expertise,M Dupagne, dans un premier temps , je vais effectivement suivre
votre conseil et laisser divers commentaires sur ce medecin expert,je n'ai aucune soif de vengeance, mais j' ai été salie, humiliée, et je ne veux pas que d' autres personnes subissent la même
epreuve,dans le cadre de l' instruction contre pip, de nouvelles expertises doivent commencer,je suis donc censée en repasser une,je ne pense pas y aller, même accompagnée d'un medecin,et d' un
avocat, je n' ai plus confiance existe t il des un seul expert honnête ?

Victime de prothèses PIP 23/08/2011 20:37


Merci Céline pour Marie et courage aussi à vous.


C eline Risquet 23/08/2011 01:09


Bonsoir Marie, n'écoutez que ceux qui vous soutiennent,et vous n'avez pas à vous justifier, un expert je viens d'en subir l'experience et ce n'est pas de l'esthétique...
Il à essayé d'être déstabilisant, n'a pas poser de questions ou si peu, n'a visionné mes IRM que furtivement et en répondant au téléphonne etc
lors du rapport provisoire j'ai pu apprendre que j'avais subi un examen clinique poussé? Il a même pu mesurer la distance de mes doigts au sol alors qu'il n'avait aucun repère et que moi j'avais
des bottines...
Alors un expert impartial, c'est vraiment difficile d'en avoir un devant vous si malheureusement vous en avez besoin.
Marie ne vous découragez pas contester si vous le pouvez encore, prenez un médecin de recours, c'est un peu cher mais c'est la seule solution,
Si celà peut vous aider sachez que 5 spécialistes dont 2 de renommée internationnale ont étés dégoutés quand je leurs ais présentés le résumé qui leurs concernaient.
Ils ont directement donné une autre version à leurs rapport ( plus pertinent et objecif)
J'ai donc pu seule donner mes remarques sans l'aide d'un avocat.
Apparemment mes remarques et rapports ont fait mal.
Car l'expert me propose une alternative.
Entre temps j'ai pris rendez-vous chez un médecin expert de recours qui sera présent cette fois, si je dois me représenter devant lui.,
Courrage Marie, ne baissez pas les bras, vous n'allez pas leurs faire gagner encore du fric.

Foncez!!!!!


ED 02/08/2011 22:20


Une femme qui décide de faire de la chirurgie esthétique n'a pas à se plaindre après coup d'avoir été traitée comme un objet par un médecin-expert puisque c'est un objet, et elle a consenti à être
cet objet.
Inutile de pleurnicher après coup alors qu'elle a parfaitement consenti lors de la décision de se faire opérer !


ED 02/08/2011 22:16


J'applaudis des deux mains ce médecin-expert.
Quant à Marie, elle a décidé de passer sur le billard pour un caprice.
Tant pis pour elle, et espérons que d'autres experts aient la même attitude : ces 'victimes" ont consenti à avoir des prothèses alors qu'elles n'en ont pas besoin, elles ont donc consenti aux
conséquences de leur décision.

Il est souhaitable que les médecins experts qui examinent celles qui font de la chirurgie esthétique se comportent de la même façon, les "victimes" seront obligées d'assumer le fardeau qu'elles ont
voulu porter.


Tartine 30/06/2011 23:03


@Tartine C'est normal que vous ayez du mal à comprendre ;-)

Merci bien pour le compliment !!
Pour la suite de votre message , vous me prenez pour une bille en effet ...
faites PIP sur votre forum et dites moi ce que vous trouvez .....


marie 30/06/2011 07:56


il est très tentant en effet d'ajouter un commentaire sur ce medecin expert,très connu dans la profession, et en tapant son nom dans google, j'ai pu voir qu'il avait ecrit de nombreux livres sur la
chirurgie esthetique, mais pour l'instant je m'abstiens de le faire, suite au rapport, l'affaire doit passer au tribunal dans quelques temps , je ne manquerai pas de vous tenir au courant de la
suite des evenements


Dominique Dupagne 30/06/2011 00:03


@Tartine C'est normal que vous ayez du mal à comprendre ;-) Cela ne justifiait pas un forum spécifique, du fait de l'existence d'un forum sur les relations médecins/patients. Il y a eu en revanche
des discussions dédiées.


Tartine 29/06/2011 21:05


Enfin, je vois qu'il n'a pas oublié son référencement ....


Tartine 29/06/2011 21:01


J'ai un peu de mal à comprendre la compassion soudaine du Dr Dupagne qui n'avait pas jugé opportun pour son forum atoute, un poil ellitiste, de faire une rubrique chirurgie/médecine esthétique,
considérant que cela était sans doute "déplacé".

On lui avait explicitement demandé, mais refus d'un revers de main. (bien avant le scandale PIP )
Je pense qu'il se raviserait aujourd'hui....


Victime de prothèses PIP 29/06/2011 10:45


Merci Dr DUPAGNE pour votre témoignage, çà fait du bien de voir que tous les médecins ne sont pas pareils.

Le cas de la chirurgie esthétique est particulier, trop lié à l'argent et les assureurs, malheureusement tout le monde sait quoi en penser.

Votre soutien est précieux.


Victime de prothèses PIP 29/06/2011 10:44


Merci Dr DUPAGNE pour votre témoignage, çà fait du bien de voir que tous les médecins ne sont pas pareils.

Le cas de la chirurgie esthétique est particulier, trop lié à l'argent et les assureurs, malheureuseent tout le monde sait quoi en penser.

Votre soutien est précieux.


DELLAVALLE 28/06/2011 18:38


Marie, continue a être courageuse, on finira bien par avoir gain de cause avec tout les témoignages poignants que l'on lit souvent sur le forum, les journaux, à la télévision etc...Surtout ne pas
baisser les bras.


Dominique Dupagne 28/06/2011 17:26


Histoire tristement ordinaire, tristement banale, tristement inacceptable, tristement honteuse pour ma profession.

J'ai connu pire : l'expert et le médecin fautif qui se tutoient...

Il faut faire circuler ces témoignages : l'expertise est un piège à victimes car l'essentiel de la rémunération d'un expert provient des assureurs. C'est anormal, mais qu'est-ce qui est normal
actuellement ?

Alors oui, il faut être informé avant d'aller à l'expertise abattoir. Il y deux types d'expertises :
- Celles comme la vôtre, où l'on fait naïvement confiance à son assurance juridique, naïvement confiance à l'indépendance de l'expert, naïvement confiance à notre état de droit. Dans ces expertises
là, vous êtes laminées, flouées, méprisées, avilies. C'est sur ces expertises truquées que les assureurs gagnent de l'argent.
- Les expertises normales où vous avez un bon avocat + un MEDECIN DE RECOURS, c'est à dire l'équivalent de l'avocat mais expert aussi. Ils vont négocier avec l'expert qui sait face à ces gens
compétents qu'il ne peut pas tricher. Vous serez respectées et correctement indemnisées. C'est sur ces expertises normales que les assureurs perdent de l'argent.

Tout cela ne vaut le coup que pour des dossiers assez onéreux pour payer tout ce petit monde qui n'est pas donné. Sinon, il vaut mieux laisser tomber plutôt que d'y perdre son temps et d'y laisser
sa santé mentale. C'est à votre médecin traitant de vous conseiller à ce sujet. Si c'est lui qui a conseillé le chirurgien, c'est moins facile. Il vous est parfois proposé de vous faire accompagné
par votre médecin traitant, mais celui-ci a rarement le temps de le faire et si c'était le cas, il devrait vous facturer 150 euros de l'heure, comme votre avocat.

Perso je conseille un truc rigolo quand ça c'est mal passé : trouver le nom de l'expert dans Google Maps et laisser un commentaire factuel, non injurieux, mais expliquant comment son expertise
s'est passée. Si tout le monde faisait cela, les choses changeraient.


Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 340

Visiteurs uniques : 168 200

Pages vues : 371 485

Commentaires : 1442