Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 06:06

 coffre fort

 

Vous avez toutes constaté que, contrairement à ce qui nous avait été dit à Marseille, nous n'avons toujours pas été remboursées de nos frais engagés pour nous rendre au procès.

 

Annie Mesnil, secrétaire de l'association PPP, a pris contact avec le tribunal de Marseille et n'a pas obtenu de réponse satisfaisante.

 

J'ai écrit à Madame la Ministre de la Justice et envoyé une copie de mon courrier à Monsieur le Président de la République.

 

Je vous met la copie de mon courrier à l'Elysée. 

 


Monsieur le Président,

 

Je tiens à vous informer d'un problème important que recontre les femmes victimes des prothèses frauduleuses PIP avec l'administration judiciaire.

 

Voici la copie d'un courrier à Madame la Ministre de la Justice.

 

Madame la Ministre,

 

Je souhaite attirer votre attention sur un dysfonctionnement de votre administration judiciaire.

 

Les femmes victimes des prothèses frauduleuses PIP se sont rendues au procès à Marseille qui s'est déroulé du 17 avril au 17 mai 2013.

 

Elles ont rédigé un mémoire de frais afin d'être remboursées des sommes qu'elles avaient engagées pour se rendre à ce procès.

 

Nous avions été assurées d'être indemnisées dans les deux mois ... Or, à ce jour toujours rien.

 

Voici retranscris la conversation entre la personne responsable au TGI de Marseille et Annie Mesnil, secrétaire de l'association PPP  :

 

" Dernières nouvelles…

Le remboursement des frais des Parties Civiles du procès c/c PIP à Marseille.

J’ai appelé le TGI de Marseille pour savoir si "la rallonge budgétaire" qui devait leur être allouée mi-septembre en vue du règlement de nos frais a bien été versée.

Mon interlocuteur (qui ne m'a pas dit son nom... c'est toujours le GRAND anonymat dans les Services Publics pourtant si inquisiteurs envers les administrés...) m'a répondu assez évasivement... OUI.

Suite de la conversation :

Lui :

- Il n’y a qu’1 seule personne pour contrôler les mémoires de frais... et elle n’a pas terminé !

Moi :

- Vos problèmes d'effectifs c'est avec la Chancellerie qu'il faut les régler, pas sur notre dos.

Lui :

- Mais nous n’avons pas que cette affaire à traiter... et il a fallu attendre que tous les mémoires de frais nous parviennent.

Moi :

- "Les audiences s'étant terminées le 17 mai, je pense que vous aviez tout en main dans le mois qui a suivi, soit mi-juin ; d'ailleurs de nombreuses Parties Civiles avaient déposé leur dossier en quittant Marseille.

C’est la plus grosse affaire que vous avez en cours et en plus NOUS sommes les VICTIMES et c’est encore NOUS qui devons AVANCER de l’argent. Au cours de la réunion d'information que nous avions eue avec M. Dallest et M. Bouteille, le greffier coordonnateur, nous avions posé la question du délai de remboursement des frais et la réponse avait été : environ 2 mois après la fin des audiences... nous en sommes à 4 mois et vous me dites qu'il faudra encore attendre 2 mois ? Il m'a ensuite répété en boucle qu'il ne pouvait pas me donner une date... qu'il y avait plusieurs services en cause... qu'ils ne pourront déclencher les règlements que quand TOUS les mémoires de frais auront été contrôlés ET visés... que les règlements partiront tous ensembles... Après, il ne savait plus quoi répondre... J'ai fini par lui dire qu’avec 1 seule personne pour faire le contrôle ça sera plutôt pour NOËL !

 

Conclusion : règlements prévus peut-être courant octobre mais plus certainement courant NOVEMBRE !

 

Après avoir été victimes d'un escroc, nous sommes aussi victimes de l'Administration Judiciaire !

J’ai relancé ma Député de circonscription qui avait posé une "question écrite" à Madame La Garde des Sceaux,  à ce sujet le 30 juillet dernier… question restée sans réponse à ce jour !

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-34151QE.htm

 

Annie MESNIL, secrétaire de l'association PPP"

 

Sachant que de nombreuses victimes sont en grande difficultés financières, qu'elles ont pour la plupart de gros problèmes de santé à régler, merci de faire le nécessaire afin que ces remboursements aient lieu au plus vite.

 

Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à ma requête et vous prie d'agréer, madame la Ministre, l'expression de ma très haute considération.

 

Joëlle MANIGHETTI

http://porteuses-de-protheses-mammaires-pip.over-blog.com/

 

J'espère que vous voudrez bien accorder l'attention nécessaire que mérite toutes ces victimes.

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

 

 

Joëlle MANIGHETTI

 


 

Bien entendu, je ne manquerai pas de vous tenir informées.

 

 

Article écrit par Victime de prothèse PIP


Partager cet article

Repost 0
Victime de prothèses PIP - dans Plainte
commenter cet article

commentaires

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 338

Visiteurs uniques : 164 852

Pages vues : 366 555

Commentaires : 1438