Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 00:39

mas-proces-3.jpg

 

Enfin, le procès commence !

 

A l'ouverture de l'audience, la présidente annonce qu'elle versera au fond, les demandes d'exceptions déposées hier.

 

Interrogatoire de Jean Claude Mas, fondateur de PIP

Depuis le début de ce procès, il se présentait comme un homme vieux, malade et fatigué, voire épuisé, accablé ... Mais aujourd'hui en répondant à la présidente du tribunal sur son parcours professionnel, il a retrouvé sa jeunesse et sa verve !

Il retrace avec précision son parcours, les dates précises sans hésitation.

Il parle de son entreprise, la meilleure, la plus performante pour l'époque et il n'a pas supporté qu'on le vire de l'entreprise qu'il avait fondé, il a même "boudé" pendant quelques mois avant de revenir en force.

Il vante son gel maison, le meilleur sur le marché, mieux que le gel homologué, qu'il est le seul à connaître et à maîtriser de façon empirique !

Il est obligé de reconnaître qu'il n'a aucune compétence en chimie et en physique.

Il est arrogant, méprisant quand des questions techniques lui sont posées, il est seul à comprendre, il faudrait demander à des spécialistes de nous expliquer.

Ce sont les médias qui ont rendu son gel dangereux, qui ont affolé les femmes. Selon lui, "elles ne risquent absolument rien", il en est sur ! Il prétend avoir fait des tests de biocompatibilité mais avoue ensuite que son gel était non homologué mais homologable. Il ne l'a pas fait homologuer parce que les tests coûtaient trop chers ...

Pendant les interrogatoires de ses co-prévenus, il a une attitude désinvolte et ironique, n'économisant aucun haussement d'épaules ou sourires en coin.  

Le pire, c'est que si c'était possible, il recommercialiserait son gel maison !

Il réitère ses propos sur le victimes : "Beaucoup de femmes ne sont pas bien dans leur peau et sont fragiles" 

 

Interrogatoire de Claude Couty, ancien directeur général

Contrairement à Jean Claude Mas, c'est un professionnel compétent dans son domaine, la finance et la gestion.

Il répond clairement, connaît parfaitement son sujet.

Il est évident qu'un contentieux existe entre les 2 hommes.

Il reconnaît avoir eu connaissance de la fraude, mais n'avoir rien pu faire face à Jean Claude Mas, tyrannique. Il a du l'éloigner de l'entreprise pour pouvoir espérer remettre les choses en conformité avec la réglementation ... sauf que pendant que Jean Claude Mas, éloigné boudait, rien n'a changé !

Les problèmes financiers de l'entreprise l'ont contraint à revenir au gel maison, moins cher que le gel nusil homologué.

 

Interrogatoire d'Hannelaure Font, ancienne directrice de la qualité

Rentrée à 22 ans dans l'entreprise, munie d'un master en management de la qualité, elle se révèle parfaitement incompétente. Elle ne doit pas connaître la définition de la qualité encore moins son contrôle.

Elle reconnaît avoir connu l'existence de la fraude depuis 2001. Elle reste évasive sur la composition du gel et ne semble pas connaître les caractéristiques physico-chimiques de ces composants, dont elle certifie pourtant la conformité en signant les bons de validation des lots de prothèses pouvant être commercialisées.

Elle attend 2009 pour refuser de signer ces bons, prétend s'être retrouvée seule face aux syndicats, car repasser au gel nusil homologué entraînerait des suppressions d'emplois. Colère de Jean Claude Mas !

Elle s'effondre et pleure, se confond en excuses pour les femmes qui ont souffert parce quelle n'a pas été à la hauteur.

La présidente suspend l'audience pour qu'elle puisse se reprendre.

Au retour du déjeuner, ce n'est plus la même, les avocats étant passés par là lui ont redonner de la force. Elle ne répond que par des phrases toutes faites ou de très longs silences ... mais ne pleure plus ... 

 

Interrogatoire de Loïc Gossart, ancien directeur de la production

Entré également jeune diplômé après son stage dans l'entreprise, sans aucune expérience.

Il affirme d'emblée que Jean Claude Mas ne voulait pas qu'il devienne directeur de la production parce qu'il est homosexuel.

Il reconnaît qu'il savait pour la fraude, explique qu'il n'y avait aucun écrit concernant les processus de fabrication puisqu'il ne fallait pas de trace écrite !

Il admet la falsification de documents, notamment les tickets de pesées et l'étiquetage des composants.

Il cherchait à quitter l'entreprise.

 

Interrogatoire de Thierry Brinon, ancien directeur de la recherche et du développement

Un vrai professionnel des dispositifs médicaux.

Il prétend n'avoir été mis au courant de la fraude qu'après sa période d'essai et être resté dans l'entreprise parce qu'il y avait du potentiel, beaucoup de choses à faire évoluer et également pour découvrir des choses à propos de ce gel frauduleux, sa mère ayant eu un cancer du sein est porteuse d'une prothèse frauduleuse PIP.

Il maintient qu'il n'avait aucun pouvoir décisionnel mais ne pouvait que constater et proposer des changements, ce qu'il espérait.

Il pensait ne pas être incriminé dans cette fraude et réfute sa responsabilité, la fraude étant en place avant son arrivée.

Il regrette que son prédécesseur et d'autres employés ne soient pas sur le banc des prévenus puisque tous les employés savaient.  

 

Cette journée a été extrêmement éprouvante, peu de révélations mais difficile d'entendre de vive voix que tous savaient mais que personne n'a rien dit face au tyran que semblait être Jean Claude Mas. 

Drôle d'entreprise dirigée par des directeurs confortablement rémunérés mais incapables d'assumer leurs missions et de faire changer les choses même pendant les longues absences de ce "satan" comme il se nomme.

 

Propos et attitudes insoutenables, chacun se rejetant les responsabilités et cherchant à se dédouaner.

Lundi, les témoins cités par le parquet seront entendus, notamment l'ANSM et le TÜV.

 

 

 

Article écrit par Victime de prothèses PIP

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 340

Visiteurs uniques : 168 200

Pages vues : 371 485

Commentaires : 1442