Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 19:41

                          http://www.varmatin.com/media_varmatin/imagecache/article-taille-normale-nm/Image_VARHYEXXQ900_FM_MDFPIP__Small_.jpgPhoto Franck Muller

 

La présidente Murielle Ajello souhaiterait que son association soit reconnue d’utilité publique.
Après l’affaire de la société seynoise PIP, le Mouvement de défense des femmes porteuses d’implants a renouvelé ses objectifs lors de son assemblée générale

Trois vœux, on ne peut plus clairs : « Nous souhaitons le remplacement des implants frauduleux (défectueux ou pas) sans attendre d’être en situation d’urgence du fait d’une rupture ou autre. Notre première revendication est de faire appliquer sans attendre le principe de précaution », prévient Murielle Ajello, présidente de l’association MDFPIP (Mouvement de défense des femmes porteuses d’implants et de prothèses), qui a tout juste un an d’existence. Elle vient d’organiser sa toute première assemblée générale.. « Nous nous sommes unies pour défendre nos droits dans cette affaire de fraude – puisqu’il n’y a qu’ainsi que nous serons reconnues en tant que victime – dans le Mouvement de défense des femmes porteuses d’implants et de prothèses. »
Deuxièmement, « pouvoir effectuer ce remplacement dans les meilleures conditions de sécurité, en ayant la certitude que les laboratoires fabricants de prothèses soient effectivement surveillés, contrôlés, pour éviter, à l’avenir, que ne se reproduise une telle fraude. Actuellement, personne ne peut nous garantir une telle sécurité. »


Un renforcement de la sécurité sanitaire
Le troisième concerne un renforcement de la sécurisation des produits de santé. « Nous craignons que ce qui s’est passé pour les implants mammaires puisse se produire avec n’importe quel autre dispositif ou produit de santé. Personne n’est à l’abri. Aujourd’hui, ce combat semble restreint au champ des porteuses de prothèses mammaires (30 à 40 000 victimes). Demain, il devra s’étendre à l’ensemble des produits de santé. » L’association a reçu un accueil favorable de la Société française de chirurgie plastique réparatrice et esthétique, avec qui s’est engagé un partenariat. Elle est également en contact régulier avec la commission d’enquête du pôle santé de la gendarmerie de Marseille (Cellule Prothèses 13), mais aussi avec l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Le rapport d’enquête présenté lors de l’assemblée générale de l’association a déjà reçu un accueil plus qu’intéressé par la société savante, par les autorités sanitaires (Afssaps) et la Direction générale de santé.    V. l. p.

Savoir +
Site web : www.mdfpip.com
Tél. : 06.50.75.67.45.

 

 

 

Article reproduit par Victime de prothèses PIP

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Victime de prothèses PIP - dans Média
commenter cet article

commentaires

Icone rssIcone facebook

 

 

 

 

 

Cliquez sur ENQUÊTE ci-dessus, quelques minutes pour évaluer l'information reçue avant votre implantation de prothèses mammaires?

Quelle que soit la marque de vos implants.

 

PIP : Sur la bande FM

Ecoutez les dernières informations
concernant l'affaire PIP ...

L'affaire PIP : Les vidéos

Affiche vidéo

Visionnez ici les différents reportages

dédiés à l'affaire PIP ...

Statistiques

Date de création : 22/02/2011

Articles : 340

Visiteurs uniques : 168 200

Pages vues : 371 485

Commentaires : 1442